Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

Version en PDF7 janvier 2008, Méditation spéciale

Jim: Première question de S: « toute ma vie j’ai eu le sentiment de ne pas être ‘à la hauteur’ et d’avoir de la colère. Je ressens une très forte colère dans mes relations avec ma mère et aussi dans celles avec mes enfants. Quels sont les principes spirituels impliqués dans le fait de me sentir « pas à la hauteur » qui débouche sur de la colère? Qu’est-ce que je suis supposée apprendre de ces sentiments? Est-ce que cela a quelque chose à voir avec l’acceptation de soi?

Version en PDF12 janvier 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: Q’uo, notre question de ce soir a trait au concept de la transformation. Dans nos voyages individuels de recherche, chacun d’entre nous passe par diverses expériences. Nous observons ces expériences. Et il me semble que quand nous les observons avec un maximum de précision nous n’émettons pas de jugement sur elles. Nous nous contentons de les traverser et de les vivre et, d’une manière ou d’une autre, de manière cumulative ou individuelle, ou à certains moments, des transformations se produisent. Nous aimerions que vous parliez de ce concept de transformation. Comment y arrivons-nous? Y a-t-il un moment, dans notre recherche, qui est le plus adéquat pour cela? Existe-t-il un moyen pour que nous puissions y contribuer le plus efficacement possible? Parlez-nous de la transformation.

Version en PDF19 janvier 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: Q’uo, la question de cette semaine est: « quelle est votre opinion concernant l’adoption, en magie rituélique, d’un comportement ritualisé répété pour chercher et servir le Créateur? Une telle chose paraît utiliser l’effet de redoublement, en ce sens que chaque répétition du rituel semble augmenter le désir et la pureté du chercheur dans sa recherche et son service au Créateur. Est-ce que Q’uo veut bien décrire comment nous, chercheurs de vérité, pouvons faire intervenir cette sorte de magie dans notre vie quotidienne? »

Version en PDF15 mars 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: Notre question de ce soir a trait à la façon dont les contacts extraterrestres avec les humains de la planète Terre en troisième densité transgressent ou non la libre volonté des entités contactées. Nous nous posons des questions à propos de la philosophie sur laquelle se basent les entités extraterrestres quand elles décident d’établir ou non un contact et la sorte de contact à établir.

Version en PDF22 mars 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: La question de ce soir est: « cette planète abonde en modèles, voies, et façons de comprendre le Créateur, la Création, et la quête spirituelle, chacun de ces modèles étant susceptible d’une large gamme d’interprétations et la plupart de polarité mixte. Il y a un large éventail de systèmes d’informations spirituelles qui sont extérieurs au ‘soi’, comme La Loi Une, le christianisme, le bouddhisme, l’hindouisme, la pensée New Age, pour n’en nommer que quelques uns, qui sont imprimés ou communiqués d’une manière ou l’autre au ‘soi’. De manière générale, quelle est la relation idéale entre celui qui cherche la vérité et les informations concernant la vérité qui proviennent de sources extérieures au ‘soi’? Comment est-ce que le chercheur peut situer ces informations à l’intérieur du ‘soi’ de manière à ce qu’elles soient transparentes à la seule véritable autorité intérieure et ne deviennent pas des obstacles? »

Version en PDF29 mars 2008, Méditation du samedi

Question de G: Dans l’état de méditation, quand une entité est concentrée sur l’envoi au subconscient, ou ‘soi’ profond, d’instructions pour une programmation désirée, est-ce que le ‘soi’ profond réagit selon ces instructions? Par exemple, est-ce que la perception personnelle du ‘soi’ se met à se transformer quand une entité, par la concentration dans un état de méditation dit et redit au ‘soi’: « je désire voir par les yeux de l’amour »? Quelle sorte de pouvoir d’effectuer des changements ont les affirmations répétées? Comment peut-on augmenter l’efficacité d’un mantra?

Version en PDF12 avril 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: Q’uo, notre question de ce soir est: « Quand on lit les textes mystiques dans les distorsions du christianisme, du bouddhisme zen, du soufisme, du yoga de l’hindouisme et d’autres systèmes de pensée non codifiés, on a l’impression que la voie de l’illumination exige du chercheur une grande quantité et qualité de temps, d’énergie, et de focalisation ».

Version en PDF26 avril 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: La question de ce soir est la suivante: « Voudriez-vous parler des principes spirituels qui sous-tendent le processus de création artistique? Dans une perspective spirituelle, quelles sont les différences, dans le processus créatif, entre poètes, romanciers, sculpteurs, peintres, compositeurs, paroliers, acteurs, et dramaturges? »

Version en PDF10 mai 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: La question de ce soir concerne les échanges d’énergies sexuelles. Nous avons appris du contact Ra que deux des facteurs qui favorisent ces échanges sont les longs préliminaires amoureux qui augmentent le volume d’énergie transférée, et le fait que les deux partenaires se consacrent au Service D’Autrui, ce qui double le transfert énergétique. Également, l’orgasme simultané des deux partenaires permet une efficacité maximale du transfert.

Pourriez-vous parler de la nature spirituelle des échanges d’énergies sexuelles et de la manière dont elles renforcent notre personnalité magique?

Version en PDF13 mai 2008, Méditation spéciale

Question de Y: Je ressens comme s’il y avait autour de moi un mur qui m’empêche de communiquer avec mon ‘soi’ supérieur et mon système de guidance. S’il a été mis en place intentionnellement, avant l’incarnation, voudriez-vous parler des principes spirituels qui ont guidé ce choix? S’il n’était pas intentionnel, voudriez-vous parler des principes spirituels impliqués dans l’élimination de ce mur?

Version en PDF24 mai 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: (Lue par G). La question que nous citons est: « Il y a la phrase ‘l’emporter sur le soi’, qui est une autre manière de dire ‘connaître et accepter le soi’. Est-ce qu'il y a un processus tel que celui de l'appel? Est-ce que les portions du ‘soi’ qui désirent l'amour acquièrent une telle force que plus l'appel est insistant, plus le désir est insistant, le carré de la résistance à l’intérieur du ‘soi’ est dépassé? »

Version en PDF27 mai 2008, Méditation spéciale

Question du groupe: (Lue par Jim.) Q’uo, la question posée par D. débute par deux citations extraites de la séance de channeling L/L Research du 24 mars 1991. Voici ce qu’il dit:

« Deux citations ont attiré mon attention. Premièrement, Q’uo dit : ‘ceux qui veulent utiliser une béquille pour se hisser vers la lumière (que cette béquille soit représentée par des drogues, des rituels magiques, ou tout autre gadget préconisé par d’autres sciences occultes), se hissent littéralement vers un lieu pour lequel ils n’ont pas travaillé et auquel ils peuvent ne pas être préparés’ ».

Version en PDF13 septembre 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: La question de ce soir, posée par G, est la suivante: « Dans la série de La Loi Une, Ra dit qu’il y a une distorsion de la Loi Une qui indique que le portail qui ouvre sur l’infini intelligent est « un portail à la fin d’un sentier direct et étroit, comme vous pourriez l’appeler ».

La question est: « pourquoi le sentier qui mène à l’infini intelligent est-il appelé direct et étroit? Et quelles sont les implications de ceci pour celui qui cherche l’infini intelligent? »

Version en PDF27 septembre 2008, Méditation du samedi

G: La première question de ce soir est posée par T1 de Taiwan. La voici: « J’ai visionné un DVD intéressant intitulé The Solar Empire. Ce film splendide parle des taches et éruptions solaires. Selon mes souvenirs, ces phénomènes solaires peuvent influencer toutes les planètes du système solaire sur le plan physique. Pouvons-nous demander à Q’uo s’il y a un sens métaphysique aux divers phénomènes de notre Soleil, comme les éruptions et les taches? »

Version en PDF11 octobre 2008, Méditation du samedi

Question de G: (c’est Jim qui lit.) « Dans le complexe corps nous avons un processus selon lequel nous ingérons des aliments variés pour la survie et la croissance de notre corps. Cependant, notre corps n’utilise pas la majorité de la nourriture que nous lui donnons. En fait il sépare les nutriments et autres substances utiles de la nourriture, absorbe ces substances, et élimine le reste. Dans le complexe mental nous avons un processus selon lequel nous sommes constamment bombardés de catalyseurs internes et externes. En analogie avec le corps, notre mental ne doit prendre que les parties nutritives de nos catalyseurs afin de nous approvisionner en expériences distillées dans le but d’une évolution spirituelle. Pouvez-vous nous dire comment notre mental distille nos expériences, en mettant l’accent sur la manière dont nous éliminons ce qui n’est pas utile à notre croissance? ».

Version en PDF25 octobre 2008, Méditation du samedi

G: Q’uo, dans les transmissions de La Loi Une, Ra dit que « l’initiation dans la Chambre de la Reine a trait à l’abandon du ‘soi’, au désir de connaître pleinement le Créateur ».

Je crois qu’il y a une hiérarchie ou un spectre des désirs. À une extrémité de ce spectre il y a les désirs qui aspirent à, et trouvent, une identité dans le matériel, le superficiel et le transitoire. Cette fréquence des désirs vibre selon la préoccupation de la survie, du statut, de l’orgueil, et du renforcement de la personnalité ou ‘soi’ séparé. À l’autre extrémité de ce spectre il y a des modèles d’énergie qui recherchent l’abnégation, la transcendance, l’amour, la lumière, et l’unité, avec une myriade de désirs entre les deux.

Version en PDF8 novembre 2008, Méditation du samedi

Question de G: Tout au long des transmissions de La Loi Une, Ra parle souvent de l’entité comme d’une unité isolée et indivisible. Ils parlent de l’entité en évolution, de l’entité qui fait ceci ou cela, et de l’entité qui fait tel ou tel choix. Qui est l’entité qui fait ces choix et est responsable dans l’incarnation? Est-ce que c’est le ‘soi’ conscient? Le ‘soi’ subconscient? Ou bien l’entité entière, non divisée?

Je demande cela parce que les activités dont Ra dit que l’entité les connaît, paraissent souvent se dérouler bien en-dessous du seuil de la prise de conscience. Dans le spectre du choix, où donc se situe les responsabilités du ‘soi’ conscient? Quel est exactement le véritable rôle du ‘soi’ conscient en train de s’éveiller?

Version en PDF22 novembre 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: (posée par G.) Q’uo, ce soir nous voudrions demander quelle est la différence entre deux activités fondamentales: le channeling et le devenir. Pour être plus explicites, quelle est la différence entre canaliser de l’énergie (que ce soit l’énergie de personnalité magique, de conscience rayonnante, d’énergie de guérison, d’énergie d’inspiration, d’énergie de communication, ou d’énergie d’amour) et devenir cette énergie, devenir le choix suprême de la prise de conscience non-duelle dans laquelle se dissolvent sujet et objet de sorte qu’il n’y a rien que le ‘soi’ à canaliser et que tout est vu à nouveau comme un?

Spécifiquement, en termes de structure de la personnalité, quelle est la différence entre l’entité qui canalise et celle qui est en devenir? En termes de mouvement d’énergie au travers des systèmes de chakras, quelle est la différence entre l’entité qui canalise et l’entité en devenir ?

Version en PDF13 décembre 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: (lue par G.) Ra dit dans la série de La Loi Une: « la fonction de l’esprit est d’intégrer l’aspiration montante à l’énergie du mental/corps, à l’afflux descendant et circulant de l’intelligence infinie » .

Je voudrais présenter une perception de la foi qui dérive de la brève description faite par Ra de la fonction de l’esprit. La foi, voudrais-je proposer, est un processus qui peut être décrit comme un désengagement et un repos.

Version en PDF27 décembre 2008, Méditation du samedi

Question du groupe: (lue par Jim) Q’uo, cette semaine la question est de savoir s’il est ou non possible d’apprendre de l’expérience et de la sagesse de quelqu’un d’autre en écoutant, ou bien si le réel apprentissage ne se fait qu’en vivant ce qu’on apprend par soi-même. Pourriez-vous parler de ce sujet, s’il vous plaît?

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2008 - Français

Copyright © 2017 L/L Research