Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

10 janvier 2009, Méditation du samedi

Question de G: Q’uo, selon la Troisième Loi du Mouvement énoncée par Newton, pour chaque action il y a une réaction opposée de force égale. Dans le même ordre d’idées, le thème central du Baghavad Gita tourne autour d’une bataille métaphorique entre lesforces inférieures égocentriques, esclaves des sens, des habitudes et conditionnements passés, et les forces supérieures du discernement, de la liberté, de l’amour et de l’unité.

Lorsque ces forces supérieures sont mises en oeuvre dans cette bataille métaphorique (c’est-à-dire au moment où le soi commence à s’éveiller et désire se mettre en recherche de la vérité), le soi inférieur est mobilisé, excité, et appelé à se battre. Plus fortes sont les tentatives d’évoluer vers un mode de pensée plus élevé et plus humble, et plus le soi inférieur s’efforce de combattre ces efforts.

Q’uo, au niveau de l’unité pure, indifférenciée, non-manifestée, aucune force n’est à l’oeuvre. Mais dans la mesure où le chercheur oeuvre dans les illusions de la dualité et de forces qui s’opposent, est-ce qu’il y a une contre-poussée aux efforts d’évolution? Autrement dit, quand des efforts sont faits pour connaître et devenir la lumière, y a-t-il une intensification correspondante des ténèbres intérieures?

24 janvier 2009, Méditation du samedi

Question de G: (Posée par G.) Q’uo, j’ai lu que Krishnamurti disait souvent que dans la distance entre le sujet et l’objet se trouve toute la misère de l’humanité. Il me semble que le voyage de l’esprit peut être vu comme la relation complexe et dynamique entre le sujet et l’objet.

27 janvier 2009, Méditation spéciale

Question de D: (Lue par Jim.) « Je suis en train d’explorer le yoga du rêve et le yoga du sommeil pour accélérer mon développement spirituel. L’idée du yoga du rêve c’est d’être très lucide et conscient pendant ses rêves. L’idée du yoga du sommeil c’est de rester conscient tout au long de la nuit, de ne jamais tomber dans un sommeil profond, inconscient. Bien que je vienne seulement de commencer et que je n’y parvienne pas encore très bien, j’ai fait de bons progrès, principalement grâce à mes méditations régulières du milieu de la nuit. Quelles techniques puis-je appliquer pour faciliter cette pratique? ».

3 février 2009, Méditation spéciale

T: Je suis certain que vous avez pris conscience des nombreuses questions que je vous ai soumises au cours de mes nombreuses méditations ces derniers mois. J’ai quelques questions, ici, dont nous avons discuté aujourd’hui, et je sais que vous avez connaissance des nombreuses pensées et questions que j’ai eues pendant cette période.

Je suis arrivé à une période de ma vie où je voudrais connaître la signification du coeur de ma vie, de mon but principal. J’ai de nombreuses questions et je vais les poser séparément, mais à mesure que je les pose, sachez que j’espère que vos réponses concerneront le centre de ma vie et de son but, afin que je puisse intégrer la vision de ma vie dans une toile intégrée, significative.

Question n°1: Comme vous le savez probablement, dans ma vie il y a de nombreuses personnes dont le nom tourne autour du mot ‘meadow’, comme ‘Meadowland’, ‘de la prairie’, ‘Westmeadow’ etc. Quand j’ai inclus ces questions dans mes méditations, à deux reprises j’ai perçu dans mon mental: « Sois la prairie. Sois la prairie ». Voulez-vous commenter cela et aussi me dire quels sont les principes impliqués?

Version en PDF14 février 2009, Méditation du Samedi

Question de G: J’étudie la Loi Une et je travaille sur les exercices de mise à l’équilibre, que je vois comme ceci:

A la fin de la journée, ou dans un moment de solitude, examiner mentalement, comme le chirurgien utilise son scalpel, chaque penchant/biais dont on peut se souvenir. Essayer de se souvenir avec précision des penchants/biais ou qualités vus dans le ‘soi’ à tout moment pendant l’espace/temps expérientiel de l’état d’éveil. Visualiser en toute conscience, ressentir, et redevenir ce biais. Accentuer lentement ce biais jusqu’à ce qu’il emplisse l’être tout entier. Visualiser ensuite le biais polarisé à l’opposé. Ne pas créer mentalement ce biais mais attendre qu’il soit mis en exergue à l’intérieur de soi-même par le processus d’une découverte naturelle. Permettre à ce penchant/biais opposé de remplir son être jusqu’à ce qu’il soit aussi accentué que le penchant/biais ressenti à l’origine. Visualiser ensuite une image contenant les deux choses.

Ma question est: quel est le sens du mot ‘biais’ tel qu’utilisé dans cette méditation?

Version en PDF14 mars 2009, Méditation du samedi

Jim: La question de ce soir, de D, concerne la manière dont, quand nous parlons de principes spirituels avec certaines personnes, nous pouvons éviter de bousculer ou enfreindre les leurs. Est-ce que Q’uo pourrait indiquer une ligne à suivre qui assurerait que nous ne bousculons pas les idées de quelqu’un? Et s’il advient que nous enfreignons les principes de quelqu’un est-ce que cela affecte notre karma? Et si oui, comment?

Version en PDF28 mars 2009, Méditation du samedi

Jim: La question de ce soir est: « quelles seraient les suggestions de Q’uo pour quelqu’un qui souhaite se polariser autant que cela est possible vers le Service D’Autrui? »

Version en PDF11 avril 2009, Méditation du samedi

Jim: La question, ce soir, Q’uo, concerne la raison pour laquelle les hommes, tout au long de l’Histoire et jusqu’à nos jours, ont toujours eu si peur des femmes ou du principe féminin. Toujours, toutes les religions ont trouvé moyen de soumettre les femmes, de sorte que celles-ci sont exclues de la prêtrise, des offices, et des rites qui font partie de divers services à la congrégation. Je me demande ce qu’il y a, dans le principe féminin, qui est vu comme menaçant pour les hommes. Pouvez-vous nous donner des informations à ce sujet, s’il vous plaît?

Version en PDF19 avril 2009, Réunion « Prêts pour 2012 »

Jim: Q’uo, nous aimerions savoir ce que nous, chercheurs de vérité et désireux de nous mettre au service d’autrui, pouvons faire maintenant pour aider à la transition en 2012. Pouvons-nous faire quelque chose maintenant? Est-ce que cette opportunité de servir changera à mesure que le temps passe et que nous approchons de 2012, ou encore après 2012?

Version en PDF25 avril 2009, Méditation du samedi

Question du Groupe: (posée par Jim.) Q’uo, la question de ce soir concerne l’humilité. Nous aimerions savoir si l’humilité est une manifestation automatique de l’évolution vers des états plus élevés de conscience ou si c’est une qualité qui doit être cultivée consciemment à mesure que l’on progresse sur le chemin de la spiritualité. Et aussi, est-ce que l’humilité est un préalable nécessaire pour pouvoir entrer dans des états plus élevés de conscience?

Version en PDF23 mai 2009, Méditation du samedi

Question du groupe: La question de ce soir concerne ce que nous pourrions appeler les déséquilibres (ou distorsions) mentaux. Ils paraissent se produire plus fréquemment chez les Missionnés. Nous avions déjà reçu des informations concernant les difficultés que les Missionnés et ceux de vibrations en provenance d’autres densités planétaires rencontrent pour se mêler à celle-ci, mais à mesure que le temps passe il semble qu’il y ait ici de plus en plus de gens de toutes origines qui ont des difficultés à équilibrer mentalement le début de changement des vibrations vers la quatrième densité qui s’approche, avec les énergies de notre culture actuelle. Pourriez-vous nous donner des informations concernant la raison pour laquelle ces déséquilibres se produisent? Surviennent-ils plus fréquemment chez les Missionnés? Et quels sont les principes spirituels qui sous-tendent ces difficultés mentales?

Version en PDF4 août 2009, Méditation spéciale

Jim: Q’uo, la question de ce soir concerne Living the Law of One – 102: The Outer Work, le livre que Carla va bientôt commencer. Elle voudrait demander si vous auriez des suggestions à faire concernant le travail extérieur, les catalyseurs extérieurs par lesquels nous passons tous dans notre vie, nos activités quotidiennes et ordinaires, et les différents types d’expérimentations que nous faisons et qui nous fournissent des catalyseurs que nous pouvons espérer transformer en expérience.

Version en PDF11 août 2009, Méditation spéciale

Question de G: Au cours de la séance 52 de la série La Loi Une, Ra a dit qu’il y avait grand danger à faire usage de la volonté quand la personnalité devient plus forte car elle peut être utilisée, même inconsciemment, d’une manière qui réduit la polarité de l’entité.

Q’uo, il semble que la volonté soit une énergie mobile primale qui peut être atteinte, invoquée et, comme les muscles physiques, rendue plus forte par l’usage répété. Est-ce que Ra veut dire que la volonté, ce mouvement, peut opérer hors des limites de l’esprit conscient? Est-ce que Ra veut dire que les désirs dont nous n’avons pas conscience peuvent s’emparer de la faculté de volonté et l’utiliser à des objectifs qui mènent en fin de compte à une réduction de polarité? Est-il prudent de dire que la volonté seule ne sert à rien sans un désir pour la guider? Et comment pouvons-nous éviter un tel scénario? S’il vous plaît veuillez expliquer.

Version en PDF6 septembre 2009, Méditation spéciale

Jim: La question d’aujourd’hui concerne la façon dont nous pouvons conserver l’énergie positive que nous avons générée ici ce week end, quand chacun aura regagné son domicile. Comment pouvons-nous rester positifs et partager notre amour et notre lumière avec ceux qui nous entourent?

Version en PDF12 septembre 2009, Méditation, du samedi

Question du groupe: La question de ce soir est la suivante: nous comprenons qu’en offrant de la sagesse, de l’amour, ou en essayant d’être au service d’autrui, il est possible d’enfreindre la libre volonté du prochain si celui-ci n’est pas prêt à recevoir cette sorte d’informations. Nous serions intéressés de savoir si cela fait apparaître un déséquilibre du cinquième chakra et, si c’est le cas, comment équilibrer cela?

Version en PDF22 septembre 2009, Méditation spéciale

Jim: La question posée ce soir par J est: « Comment puis-je entrer en contact avec mon ‘moi’ supérieur et en obtenir une guidance jour après jour avec une clarté telle que je puisse avoir la certitude que je reçois bien l’aide de mon ‘moi’ supérieur et non de mon imagination ou de quelque autre source? Sur quels principes spirituels puis-je me baser pour m’aider à recevoir cette guidance? »

Version en PDF26 septembre 2009, Méditation du samedi

Jim: Q’uo, la question de ce soir, qui a été posée par G, est la suivante: « Nous croyons qu’il y a parmi les chercheurs une expérience commune de dramatisation et de catégorisation des choix qu’ils ont à faire, en termes de tentations. Est-ce que le ‘soi’ crée des tentations pour stimuler et mettre à l’épreuve sa croissance? Si oui, est-ce que la tentation fonctionne comme un moyen de cristalliser les apprentissages précédents et de faire avancer l’entité vers de nouveaux apprentissages, la tentation se répétant si ceux-ci n’ont pas réussi? Ou bien est-ce que la tentation est simplement un moyen de déconcentrer par rapport au cœur de la voie »?

Version en PDF13 octobre 2009, Méditation spéciale

Jim: La question de ce soir est la suivante: « Ces dernières années, le travail a été pour moi source de gros catalyseurs. Il me semble que depuis que je fais ce travail, une personne après l’autre a essayé de me virer. En outre, juste après avoir eu une grande ouverture du chakra du cœur en novembre ou décembre de l’an dernier, le niveau de catalyseurs a beaucoup monté. Dans quelle proportion cela est-il provoqué par des forces extérieures, par rapport à des catalyseurs et un karma personnels? A quels principes spirituels puis-je penser par rapport à ce problème? »

Version en PDF20 octobre 2009, Méditation spéciale

Jim: M écrit: « J’ai fait partie des ‘Navy SEALs’ pendant 24 ans, et depuis six ans je dirige une entreprise de sécurité active en Irak, Afghanistan, Pakistan et autres ‘points chauds’ dans le monde. J’ai vécu une expérience au cours de laquelle j’ai eu la sensation très forte d’envoyer une pensée d’amour, dans une situation où je savais intuitivement que mon groupe allait être attaqué à la roquette. L’attaque a échoué. A partir de ce moment, pendant les années qui ont suivi j’ai commencé à utiliser de l’énergie d’amour pour contrecarrer de nombreuses autres attaques et garder sains et saufs les groupes qui étaient sous ma protection. Ma question est : ‘comment l’information concernant l’utilisation de la pensée d’énergie d’amour peut-elle être partagée avec d’autres afin qu’ils puissent changer les paradigmes de la guerre?’ ».

Version en PDF28 novembre 2009, Méditation du samedi

Question de J: (Jim lit): La question de ce soir concerne le processus de la recherche. Quand le chercheur s’efforce d’intégrer tout ce qu’il essaie d’apprendre de vies antérieures et de cette vie-ci, Ra a dit que le chercheur devient de plus en plus ce qu’il vit, « de plus en plus tel qu’il en est ». Et tel qu’il est, il est le Créateur infini unique. Nous nous demandons si à mesure que nous devenons le Créateur unique nous abandonnons notre identité. Est-ce que c’est quelque chose qui va nous manquer quand nous devenons le Créateur unique? Et quand nous vivons de plus en plus en tant que le Créateur, il semblerait que cela se rapporte davantage à l’être qu’à l’agir. Est-ce que Q’uo pourrait nous parler de la manière dont le chercheur progresse le long de la ligne de l’évolution, la ligne d’évolution qui spirale vers le haut pour devenir le Créateur? Qu’est-ce qui est gagné? Qu’est-ce qui est perdu? Et comment cela s’opère-t-il?

Version en PDF19 décembre 2009, Méditation du samedi

Question du groupe: Q’uo, notre question de ce soir concerne le chercheur qui s’efforce de devenir un magicien, de changer sa conscience à volonté sur une période d’incarnation, tout en conservant l’équilibre mental, émotionnel, spirituel et physique. Ra avait suggéré que, voyant la voie du chercheur comme celle du magicien, il était correct de la voir comme la capacité de créer à volonté des changements dans la conscience. Et cela met une charge sur le chercheur, sur le magicien. Nous supposons que cette charge est la responsabilité de faire usage de cette conscience accrue d’une manière Service D’Autrui.

Version en PDF26 décembre 2009, Méditation du samedi

Jim: La question de ce soir a trait aux émotions. Nous reconnaissons que l’amour et la crainte sont des opposés polaires et nous nous demandons si toutes les autres émotions, comme la jalousie, la colère, le doute, l’avidité, la gloutonnerie, et ainsi de suite sont une sorte de mélange de crainte et d’amour, et si nous pouvons faire un usage positif de ces émotions supposées négatives. Pouvons-nous tirer un quelconque bénéfice d’un travail sur ces émotions? Quels sont les principes spirituels que nous pouvons utiliser pour considérer les diverses émotions que nous rencontrons dans notre vie de tous les jours?

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français

Copyright © 2017 L/L Research