Skip Navigation Links
Skip Navigation Links

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Youtube

Patreon


Lectorium

Transcriptions L/L Research

À PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: Cette transmission télépathique fait partie des transcriptions de réunions d'étude hebdomadaires et de méditation de Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle est offerte dans l'espoir qu'elle pourra vous être utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent systématiquement, nous vous demandons de faire appel à votre discernement et à votre jugement lorsque vous évaluerez cette transcription. Si quelque chose sonne juste pour vous, très bien. Si quelque chose ne sonne pas juste, alors laissez-le de côté, car ni nous ni ceux de la Confédération ne souhaitent constituer une pierre d'achoppement pour quiconque.

Méditation du samedi

5 décembre 2015

Question du groupe: Aujourd'hui nous aimerions poser des questions sur le service. Comment pouvons-nous identifier notre service comme positif? Comment pouvons-nous savoir si nos actions sont en accord avec notre désir de servir? Comment nos intentions, désirs et actions agissent-ils sur notre service?

(Retransmission par Jim)

Je suis Q'uo et salue chacun de vous dans l'amour et dans la lumière du Créateur Infini Unique. Nous sommes honorés de pouvoir vous parler cet après-midi, rassemblés dans votre groupe de recherche de ce que vous appelez la vérité. C'est toujours un plaisir de rejoindre un groupe comme le vôtre, car la lumière créée par une telle recherche est comme un phare, pas seulement pour nous attirer vers vous, mais pour tous ceux qui entendent les mots que nous pouvons partager au travers de cet instrument et de celui connu comme Steve, et espérons qu’expliquer un peu les concepts au sujet desquels vous questionnez permettra d’aboutir à un service.

D'abord, cependant, nous vous demandons de nous faire la faveur de faire usage de discrimination quand vous écoutez nos paroles afin de ne prendre que celles qui ont un sens pour vous en ce moment, laissant toutes les autres de côté. De cette manière, nous pourrons être assurés que nous ne deviendrons pas un obstacle pour vous, car notre désir est de vous servir d'une manière qui vous sera utile dans votre propre cheminement de recherche de la vérité. En effet, cet après-midi, votre question porte sur le concept même du service - de quoi se compose-t-il, qu’est-ce qui est nécessaire pour vraiment servir, et y a-t-il quelque chose que vous pouvez faire qui ne soit pas du service?

Pour commencer, nous répondrons à votre dernière question en suggérant qu'il n'y a rien que vous ne puissiez faire qui ne soit pas du service, car le Créateur Unique est tout autour de vous, et quelles que soient vos actions, ce que vous faites, ce que vous ne faites pas, tout est un service. Cependant, nous sommes conscients que vous vous demandez plus spécifiquement comment vous pouvez servir d'une manière polarisée positivement qui aide véritablement celui que vous servez, et qui peut aussi – en tant que sous-produit, dirons-nous – augmenter votre propre polarité à mesure que vous augmentez votre service.

Ainsi, nous parlerions d'abord de la motivation de celui qui cherche à servir. En effet, c'est une caractéristique importante de toute action que vous souhaitez appeler service, que votre désir de participer à un échange d'énergie avec quelqu'un d'autre pour vraiment servir. C'est ce que nous pouvons appeler un ‘service éclairé’. C'est bien plus qu'une simple interaction catalytique avec d'autres entités que vous entreprenez au quotidien, parfois sans réfléchir, parfois avec réflexion – car vouloir servir, c'est modeler vos efforts, vos capacités, votre, dirons-nous, formation ou étude au sens métaphysique, afin que vous soyez capables de vous offrir comme quelqu'un qui a de l'abondance à donner, un point de vue à offrir, une façon de présenter des informations qui peuvent être absorbées au niveau où elles sont nécessaires, dirons-nous, selon le centre particulier d'énergie qui est impliqué dans la situation en question.

Souvent, les gens qui souhaitent servir entreprennent un tel service avec désir, mais avec peu d'autre chose dans l'impulsion du moment, car l'immédiateté du moment nécessite une sorte de réponse qui peut ou non être étayée par une pensée, qui peut ou non avoir autant de ressources à offrir et qui vous sont disponibles en résultat de votre propre expérience. C'est pourquoi, lorsque vous êtes dans vos états méditatifs en train de faire ce que nous appelons les exercices d'équilibrage de la journée, vous regardez ces expériences que vous avez partagées au cours de la journée pour voir ce qui s'est démarqué de façon spontanée, car la plupart du temps quand vous êtes au service d'autrui ou en interaction avec autrui, vous n'êtes pas capables de vous préparer à cette interaction de la manière la plus efficace pour l'autre soi.

Cependant, chacun de vous, à mesure que vous avez avancé au travers de vos incarnations, a pris conscience du voyage du pèlerin spirituel, et a étudié dans de nombreux domaines qui vous sont disponibles sur une base peut-être inconsciente à tel point qu’elle peut devenir le tissu de votre propre être, n'exigeant donc pas autant de préparation méticuleuse dans la tentative de servir autrui que pour ceux qui n'ont pas étudié aussi longtemps ou aussi dur que vous sur le chemin du chercheur en spiritualité. Ainsi, lorsque vous servez en interaction, dirons-nous, avec quelqu’un qui vous demande – peut-être par des mots ou un acte ou bien par un arrangement préalable – à pouvoir profiter de ce que vous avez à offrir, c'est bien de voir cet autre être comme une autre partie de vous-même, comme une partie du Créateur, et de considérer cette entité avec amour comme le fondement de ce que vous souhaitez offrir. Si vous pouvez colorer ou imprégner ce que vous offrez de la qualité de l'amour, vous avez fait la plus grande préparation possible et avez rendu la situation beaucoup plus propice à un service réussi, dirons-nous.

Alors, en commençant avec cette vision de l'autre comme le Créateur lui-même, une autre partie de vous-même, offrez-vous alors aussi librement que vous le pouvez dans ce que vous partagez de pensées, d'expériences, de possibilités, de questions, de doutes. Permettez l’échange d'informations pour que le flux d'énergie soit à double sens, de sorte que vous soyez à la fois enseignant / étudiant et étudiant / enseignant, car c'est la situation dans laquelle toutes les entités se trouvent, même celles qui sont beaucoup plus informées dans une catégorie particulière en discussion que celles qui sont informées de manière générale par l’enseignement et tous les résultats de l’apprentissage. Il y a un équilibre dans chaque expérience; un équilibre dans chaque incarnation et un équilibre du processus d'enseignement / apprentissage. Ainsi, lorsque vous donnez de vous-même de cette manière, basée sur l'amour, partageant librement à partir du rayon bleu (ou chakra de la gorge), vous offrez de manière équilibrée ce que vous avez de meilleur pour ce moment particulier, en faisant appel aux réserves et aux ressources intérieures qui ont été chèrement acquises par votre propre étude au cours du service. Nous sentons qu'il s'agit d'un début d'exploration de la nature du service, considéré du point de vue de quelqu’un qui souhaite servir consciemment autrui. Il y a d'autres domaines dans le processus de service, dont nous voudrions parler maintenant à travers celui connu sous le nom de Steve. Nous voudrions maintenant transférer ce contact à celui connu sous le nom de Steve. Nous sommes ceux de Q'uo.

(Retransmission par Steve)

Je suis Q'uo et nous sommes avec cet instrument. Une fois encore, nous voudrions commencer par remercier cet instrument pour le soin avec lequel il nous permet d’offrir clairement ce mode de service, car en effet, il existe plusieurs façons de servir et parmi les nombreux moyens il y a deux modalités majeures, dirons-nous: celle qui sert les autres, et celle qui sert soi-même.

Nous, comme ceux de ce cercle de recherche, tel que nous le comprenons, cherchons avant tout à servir les autres. Pour nous, cela signifie servir avec un cœur ouvert et de manière à honorer le libre arbitre de ceux et celles qui cherchent à leur manière. Nous sentons que nous avons, à travers de l’instrument connu sous le nom de Jim, atteint le cœur du problème en disant que la nature du service est de la nature de l'amour, et que là où il y a de l'amour, il n'y a pas d'erreur dans le service.

Nous voudrions maintenant vous demander de considérer que selon l'intention dans laquelle vous approchez le service d’autrui, il y a très souvent un mélange d’intentions, et très souvent un ensemble d'énergies imposées à l'intérieur du soi, qui ne s'harmonisent pas toutes les unes avec les autres; et il est donc possible, mes amis, que vous puissiez regarder votre vie motivationnelle comme polychrome, et de tendances, de trajectoires, de sentiments et d’impulsions qui peuvent être assez éparpillées. On pourrait dire que chaque acte individuel que vous entreprenez, chaque effort individuel de servir est une tentative d'intégrer toutes les motivations actuellement à l’œuvre à l’intérieur du soi.

Cependant, comme chacun ici en est bien conscient, le soi, tel que vous le percevez dans votre vie de troisième densité, est généralement déchiré par-ci par-là, et se retrouve encore et encore dans une position où il doit agir dans une circonstance où il n'y a pas beaucoup de clarté concernant l'endroit où pourrait se trouver la plus importante voie de service. Et dans ces conditions, il y a une compétence, dirons-nous, qui est nécessaire, une compétence que nous pourrions définir par le mot ‘jugement’. Nous voudrions vous avertir, cependant, avant de parler de ce concept, que le jugement est un terme de votre vocabulaire qui a plusieurs significations, et qui est très souvent porteur d'une lourde signification dirigée comme un jugement de valeur à l’encontre du soi. De même, le jugement de valeur peut aussi être dirigé à l’encontre d’autrui, et il est très facile, mes amis, de permettre au jugement d'être infiltré par des énergies négatives, des sentiments négatifs, d’une façon plutôt subtile, ambigüe, et inconsciente de la part de l’individu qui agit.

En gardant ces points d'observation à l'esprit, nous pouvons dire que du côté positif du registre en ce qui concerne la fonction de jugement, il y a, dans tous les cas, une quantité considérable d’expérience personnelle grâce à laquelle vous pouvez estimer comment votre service pourrait être considéré par la personne ou le groupe d’entités que vous avez l'intention de servir. Par conséquent, il est bon de prendre en compte des anticipations que vous pourriez avoir de zones de difficultés généralement vécues, soit par une autre entité, soit par un autre groupe d’individus, de façon à ce qu’un service qui vient bien du cœur, et étant bien fondé sur l'amour, puisse pourtant ne pas être reçu positivement de la part d’autrui. Dans ces conditions, il est bon d'avoir une certaine retenue à propos de ce que vous avez à offrir, car la meilleure des intentions peut mal tourner lorsque les circonstances ne sont pas favorables pour la recevoir.

Maintenant, étant donné la complexité du monde dans lequel vous vivez, et la complexité de chaque individu avec qui vous traitez, il est, sans aucun doute, pratiquement impossible pour vous d'être suffisamment informé comme d’être correctement capable d’anticiper chaque réaction que vous pourriez susciter pour le service offert. Par conséquent, il y a très souvent une opportunité d’arriver à ce que vous pourriez appeler une maîtrise des dommages après les faits, c'est-à-dire, après que vous ayez réalisé que la manière dont vous avez cherché à servir s'est révélée inefficace pour la situation à venir. Dans une telle circonstance, il est bon d'être préparé à se retirer et à permettre à l'autre ‘soi’, ou aux autres ‘soi’, d'avoir suffisamment d'espace pour pouvoir se trouver eux-mêmes en contact avec tous les catalyseurs que votre tentative de servir a mis à leur disposition.

Or, il n'est pas rare que – lorsque le service bien intentionné se révèle inutile pour celui à qui il est destiné – une réaction se produit à l'intérieur du soi, et le soi se trouve dans une condition de recul complet. «Si vous ne souhaitez pas recevoir le service que j'ai à offrir», pourrait-il dire, «alors je n'offrirai rien du tout.» Et une telle réponse peut alors être ponctuée par quelque chose de l'ordre du «donc voilà». [1]

Maintenant, chaque entité a soudainement eu l'opportunité de réfléchir à la nature du service qui était proposé. Chacun a la possibilité d'examiner ce service, d'examiner l'éventail des intentions qui ont été réunies dans l'acte de service offert, et de regarder d’un œil attentif pour découvrir s'il y avait peut-être de légères impuretés dans l'intention; s'il y avait, peut-être dans cette intention, des éléments allant dans une direction contraire à l'intention initiale avec laquelle le service était offert en premier lieu. Maintenant, il se peut bien que ce soit ces subtils sous-titres, pour ainsi dire, que votre interlocuteur détecte. Il se peut bien qu'il y ait eu un sens caché qui n'était pas entièrement intentionnel, au niveau conscient, de votre part. Le rejet du service peut en effet être une occasion d'enquêter sur une telle question, une occasion de réfléchir à la question complexe des énergies subtiles à l'œuvre qui informent votre vie intentionnelle, et c'est une bonne opportunité, mes amis. C'est l'occasion de permettre à votre proposition de service d’être utilisée de manière réfléchie comme catalyseur pour votre propre futur développement dans vos efforts pour servir.

Mais nous voulons vous mettre en garde. Nous voulons vous avertir que la propension trop rapide à porter un jugement sévère sur vous-même est contre-productive. Il est bon d'entreprendre ces moments de réflexion dans lesquels votre propre motivation de vie est prise en compte en gardant à l'esprit que vous faites autant partie de cette glorieuse création que ceux que vous aspirez à servir, et que vous êtes tout autant dans le besoin et digne du plus grand soin, de la plus grande considération et des meilleurs et plus sérieux efforts pour servir que tous ceux qui vous entourent. Et ainsi l'humilité avec laquelle vous pouvez aller avec entrain dans un monde grand, large et déroutant est aussi une vertu avec laquelle vous pouvez vous retirer dans le plus petit monde, le microcosme que vous êtes vous-même et marcher légèrement, dirons-nous, par rapport à ces petits actes de discernement au moyen desquels vous cherchez à trier les courants d'intention et à les re-consacrer toujours au service dans le sens le plus élevé et le meilleur. Soyez doux envers vous-mêmes mes amis, car vous faites partie de l'Un, tout autant que ceux que vous cherchez à servir.

Maintenant, dans le processus d'auto-examen, vous trouverez presque inévitablement des courants d'intention qui ne s'harmonisent pas complètement avec la première intention proposée. Ce sont des brins qui portent peut-être comme souvenir lointain de la douleur, de la peine, du ressentiment, de la réaction ou de la peur, et qui, tout en n'ayant pas atteint l'état de connaissance complète, continuent à habiter dans les coins sombres de votre expérience de vie. C'est une partie de la signification de l'expérience de vie dont vous jouissez actuellement que ces éléments de votre être doivent être dénichés, doivent venir à la lumière, que l'occasion leur soit donnée de se découvrir eux-mêmes, et en se découvrant eux-mêmes, qu’ils commencent un processus de transformation par la voie des énergies aimantes dont ils peuvent être entourés.

Ces énergies aimantes sont déjà bien en marche dans la mesure où vous vous êtes dévoué à une vie de service, et où, être dévoué à une vie de service vous a amené au point difficile de l’entreprise d'ouvrir le cœur. Oh, combien nombreuses sont les occasions de fermer ce cœur. Oh, combien nombreuses sont les invitations à reculer dans une configuration plus protectrice de soi où vous pourriez décider qu'il vaut mieux ne pas risquer le rejet, où il vaut bien mieux ne pas risquer de mésaventures, où il vaut mieux ne pas risquer d'avoir les petits doigts spirituels brûlés, dirons-nous. Oh, comme il est facile de décider que le jeu est simplement trop risqué pour être joué. Et oh, comme il est facile de trouver des catalyseurs venant de l'intérieur précisément pour le même effet; à savoir qu’il est facile de supposer qu’on est si indigne, que faire un tel effort pour servir serait inévitablement offensant, serait inévitablement révéler les impuretés de nos propres motivations, serait inévitablement pécher contre la pure motivation de service.

La clarté dans l’intention, mes amis, est un bijou chèrement payé, car il se forme au fond du soi qui doit être perpétuellement exploité et ramené, élément par élément, à la surface. Beaucoup seront vus comme étant de la nature des déchets, beaucoup sembleront être quelque chose qu’il est très tentant de rejeter, et beaucoup, par conséquent, peuvent former le contenu et le résidu des jugements qu’on peut garder à l’encontre du soi.

Considérez, cependant, que si vous contemplez le processus, même d’un service maladroit de la part d'un enfant, vous n'êtes pas enclin à juger cet enfant durement. Vous pouvez fournir de doux conseils ici et là, là où l'opportunité le permet, mais vous ne jugez pas sévèrement un enfant pour des tentatives maladroites d'être amical, pour des expressions malhabiles du soi ou des ouvertures inexpérimentées d'un cœur qui est encore novice dans le monde. Peut-être, alors, pourrait-on se considérer comme cet enfant et être conscient qu'il y aura de nombreuses occasions dans lesquelles la tentative d'ouvrir le cœur à un service authentique sera gênante, sera maladroite et peut même être mêlée à des impulsions que le soi n'approuve pas. Néanmoins, considérez l'importance de l’onde porteuse de l'intention, l'intention première, l’intention véritable – plus on se concentre sur la vérité de l'intention, plus on répète l’intention dans sa vérité, plus l’intention est susceptible de devenir claire, plus le service qui provient de cette intention est susceptible d’être clair.

La clarté du service ne garantit pas que le service proposé sera accepté avec plaisir; la clarté du service ne garantit pas la clarté de la réception de ce service; mais un service qui a été clarifié par des actes répétés de recherche de sa propre vérité, de recherche de sa propre intention véritable, est un service moins susceptible de susciter le besoin de reculer dans un jugement sévère contre lui-même lorsqu’il n'a pas été jugé utile.

Vos jugements concernant la manière dont le monde fonctionne, la manière dont les diverses occupations du monde fonctionnent les unes par rapport aux autres, et la manière dont les subjectivités du monde sont formées et entrent en contact les unes avec les autres; tous ces jugements façonnent vos efforts de servir, et il est bon d'être conscient de ce que les paramètres de possibilité en général ont tendance à être. Lorsque de grandes opportunités de servir ne se présentent cependant pas, il y a toujours la possibilité qu’un service soit inscrit d’une manière plus subtile.

Nous vous demanderons de ne pas sous-estimer l’importance d’un sourire inattendu, une touche de douceur, d’un acte gratuit d'approbation – car les énergies du soi ont tendance à être beaucoup plus sensibles à ces facteurs qu'on ne le réalise habituellement; facteurs qui, à la surface, peuvent simplement sembler être accessoires à des interactions plus grandes. Et permettre à ces caractéristiques apparemment accessoires d'avoir de plus en plus de jeu fait partie du processus d'équilibrage des efforts de service, dirons-nous, et plus ils ont de jeu, plus éloquents peuvent devenir les actes de service qui sont d’une nature plus évidente ou manifeste.

Nous trouvons que nous avons peut-être assez longtemps parlé sur ce sujet aujourd'hui, mais c'est un sujet qui est d'une grande importance, pas seulement pour vous, mais pour nous aussi, car nous continuons à apprendre ces leçons de service dans un contexte encore plus raréfié, de façons encore plus complexes, et c'est l'un des facteurs les plus importants de tout le développement spirituel et de toute la recherche spirituelle à travers les densités telles qu'elles sont connues de nous.

Nous vous félicitons pour votre service, mes amis, et nous quittons cet instrument en vous remerciant de nous avoir donné l'opportunité de découvrir ces étendues complexes de notre propre service alors que nous essayons de communiquer avec vous par ces mots, qui ne sont pas des mots de notre densité, mais de la vôtre.

Nous vous quittons, en rendant gloire à l'amour et à la lumière du Créateur Infini Unique et revenons à celui connu sous le nom de Jim pour découvrir s'il y a d'autres questions pour lesquelles nous pouvons offrir notre service. Nous sommes ceux de Q'uo. Adonaï, mes amis, Adonaï.

(Retransmission par Jim)

Je suis Q'uo et je suis de nouveau avec cet instrument. À ce stade, nous voudrions demander s'il pourrait y avoir d'autres questions que les personnes présentes dans ce cercle pourraient avoir pour nous.

Austin: J'en ai une Q'uo. Il peut y avoir des moments où nous souhaitons servir une plus grande cause, mais ce faisant, nous semblons porter atteinte à la liberté de ces personnes d'une manière qu'elles ne considèrent pas comme du service. Un exemple pourrait être la mise à l’écart d'un individu qui pourrait agir d'une manière préjudiciable ou perturbatrice pour un groupe. Existe-t-il un moyen d'aborder ces situations dans une polarité positive?

Je suis Q'uo et j’ai pris connaissance de votre question, mon frère. Dans toutes ces situations de groupe, il y a une conscience de groupe que chacun au sein du groupe identifiera, espérons-le, de manière telle qu'il serait possible d'expliquer que certaines situations et circonstances doivent être respectées lors de la participation à un tel groupe. Cela ressemblerait beaucoup aux exigences de tout groupe à qui seraient présentés des membres potentiels. Si cela est compris dans le processus de formation du groupe et d'admission de nouveaux membres, alors il serait possible d'expliquer à tout membre qui n'a pas été en mesure d’exprimer les nécessités, dirons-nous, les façons de jouer ou de se comporter, dirons-nous, qui sont exigées de chaque membre du groupe, alors avec amour, on pourrait suggérer à l'entité de faire une pause.

Nous suggérons qu'il s'agit là – nous l'avons entendu dire avant le début de la session – d’un «temps mort», dirons-nous, afin qu’il puisse y avoir une réflexion de la part de celui à qui il est demandé de le prendre, pour réévaluer la relation avec le groupe et le désir d'être au sein du groupe; car s'il est bien compris par tous ceux qui entrent dans une telle situation de groupe qu'il existe des exigences pour faire partie du groupe, alors ce ne serait pas une surprise pour ceux qui n'ont pas pu, dirons-nous, être attentifs à de telles exigences, qu’on leur demande de prendre une pause.

Y a-t-il une autre question, mon frère?

Austin: Non, merci.

Je suis Q'uo et nous vous remercions mon frère pour votre question. Y a-t-il une autre requête à ce moment?

F: Je voudrais poser une question. Je me demandais si vous pourriez dire s'il est service de soi d'avoir un désir ou une intention de maintenir l’attention de service ou d’un domaine de service où on s’estime talentueux, ou d'être attiré par ce domaine de service excluant d'autres domaines de service qu’on ne ressent pas comme un talent, ou dont on sent qu’il distrait du domaine qu’on est plus intéressé à servir, si cela a du sens.

Je suis Q'uo et nous croyons comprendre votre question, ma sœur. Nous allons tenter d’y répondre.

Lorsque vous évaluez ces désirs que vous avez pour le service, et que vous cherchez les moyens en vous-même de rendre un tel service, il est bien de pouvoir identifier les forces de vos propres ressources intérieures afin de mieux servir. Suivre sa passion, ce n'est pas se servir soi, ma sœur, c'est suivre ce qui est votre don, pas seulement le sien mais aussi celui des autres. Soyez consciente que tout service que vous rendez, aussi pur soit-il, vous reviendra sous forme de “pain sur les eaux”. Vous recevrez également un service. Cependant, votre désir, tel que nous le comprenons, est de servir d'une manière où vous êtes la plus efficace, d'une manière où vous avez de l'enthousiasme, de l'intérêt, de l'inspiration et de la capacité. Ainsi, servir de la sorte est le plus grand service que vous puissiez offrir. Y a-t-il une autre question, ma sœur?

F: Non, merci.

Je suis Q'uo et nous vous remercions, ma sœur.

Y a-t-il une autre requête en ce moment?

(Pause)

Je suis Q'uo et il semble que nous ayons, pour le moment, épuisé les questions. Nous espérons que nous n’avons pas aussi épuisé votre patience. Nous avons été très honorés d'avoir fait partie de votre cercle de recherche cet après-midi. C'est une joie et un privilège que nous ne prenons pas à la légère, car il y a peu de groupes à qui nous pouvons parler de cette façon, et lorsque nous avons cette occasion, nous sommes remplis de la plus grande gratitude et c’est ce que nous partageons avec vous maintenant. Votre cercle de recherche produit une lumière qui est la plus agréable en tant qu'attrait pour notre propre vibration et comme moyen par lequel nous pouvons vérifier le Créateur Unique qui existe dans toute la Création.

À ce moment, nous allons prendre congé de cet instrument et de ce groupe. Nous laissons chacun de vous tel que nous l’avons trouvé, dans l'amour et à la lumière du Créateur Infini Unique. La paix soit avec vous, mes amis. Dans la joie, nous partons. Nous vous sommes connus comme ceux de Q'uo. Adonai, Adonai.

 

[1] Donc voilà: Un idiome anglais signifiant quelque chose de l'ordre de «Prends ça» ou «Je vais te montrer». Une réponse résultant souvent d'un sentiment de mépris ou de traitement injuste.

  Skip Navigation Links

Copyright © 2021 L/L Research